comment calculer taux de marge

Comment calculer un taux de marge ?

Le taux de marge, taux de marque, marge brute et nette sont des indicateurs financiers phares par rapport à la gestion d’une société. Afin d’avoir plus de productivité et de compétitivité, il demeure primordial de les cerner précisément. Leur analyse offre la possibilité d’évaluer la performance commerciale et la rentabilité de la société, tout en proposant une vraie plus-value au gestionnaire.

Qu’est-ce que le taux de marge ?

Le taux de marge, surnommé aussi taux de marge commerciale, est un indicateur financier. Il s’agit du pourcentage de la marge commerciale par rapport au prix d’achat d’un article ou d’un service. La finalité du taux de marge est d’évaluer la rentabilité.

La marge commerciale représente le bénéfice qu’une société effectue durant la vente d’un article ou la finalisation d’une prestation de service. C’est la différence entre le prix de vente et le coût de revient.

Pour calculer le taux de marge, le coût de revient est nécessaire. Il s’agit de la totalité des charges par rapport à la conception de l’article ou la finalisation d’une prestation de service. Concernant une activité d’achat-revente, il est le prix d’achat d’un article.

Afin d’effectuer le calcul de la marge nette, (marge hors taxe (HT)), voici le calcul à effectuer : marge nette = prix de vente HT – coût de revient HT.

Exemple : prenons une entreprise d’achat-revente de chaussures de sport. L’entrepreneur procède à l’achat de ses chaussures pour 115 euros HT et fait une revente pour 165 euros HT. Le prix HT est le prix de vente moins la TVA. Afin de déterminer sa marge nette, il effectue cette opération : 165 – 115 = 50 euros. Ainsi, la marge de l’entrepreneur est de 50 euros par chaussure vendu.

L’entrepreneur empoche par conséquent 50 euros nets à chaque chaussure de sport écoulé.

Il existe une confusion par rapport au taux de marque. En effet, la traduction de ce dernier en anglais donne margin rate, tandis que la traduction du taux de marge donne markup rate. Pour qu’il n’y ait aucune confusion à ce sujet, nous vous recommandons plutôt de parler de marge sur prix (marque) et de marge sur coût (marge).

Pourquoi calculer la marge ?

Le taux de marge est le reflet parfait du pouvoir de négociation de la société par rapport à ses fournisseurs : plus son pouvoir demeure conséquent, plus elle peut avoir un prix d’achat moindre, plus son taux de marge part à la hausse pour un prix de vente identique.

Déterminer la marge sur coût variable offre la possibilité de définir le seuil de rentabilité d’une société : cela signifie le niveau de chiffre d’affaires à avoir afin de devenir bénéficiaire. Cette aspect est tout simplement essentiel si vous créez une société puisque cela permet d’évaluer la viabilité, la pertinente et le sérieux du projet.

Comment calculer le taux de marge ?

Procéder au calcul du taux de marge est facile. Cela se fait seulement en quelques clics. Différentes manières peuvent être utilisées afin d’y parvenir. L’option de calcul la plus utilisée est celui sur coût fixe. Effectivement, le calcul du taux de marge sur coût variable demeure nettement plus rare par rapport à celui sur coût fixe.

Quelle est la divergence entre le taux de marge brute et le taux de marge nette ? Il faut savoir que le calcul du premier nommé s’effectue grâce à l’usage de montants TTC (via la TVA), tandis que le calcul du second se fait avec l’utilisation de montants HT (avec absence de TVA). Ici, on va procéder au calcul d’un taux de marge nette.

On se sert la plupart du temps des mots « calcul du prix de vente avec taux de marge » ou « calcul du prix d’achat avec taux de marge » alors qu’ils ne correspondent pas à la réalité. Tout d’abord, le calcul du taux de marge se fait via le coût d’achat d’un produit. En plus, son calcul se fait de façon indépendant de celui du prix d’achat. Il est possible de procéder au calcul du prix de vente, au même titre qu’il est possible de faire celui du taux de marge. Néanmoins, il est impossible de faire un calcul du prix d’achat avec le taux de marge intégré dedans.

Voici la formule permettant de calculer le taux de marge nette :

  • Taux de marge nette = marge nette / prix d’achat HT.
  • Taux de marge nette = (prix de vente HT – coût de revient HT) / prix d’achat HT.

Utilisons une nouvelle fois l’exemple du dessus : l’entrepreneur vend ses chaussures de sport à 165 euros HT, sans la TVA donc. Il procède à l’achat de ses chaussures à 115 euros HT l’unité. Ainsi, il effectue une marge nette de cinquante euros par chaussure écoulé.

Ainsi, il peut utiliser la formule du taux de marge nette :

  • Taux de marge nette = marge nette / prix d’achat HT.
  • Taux de marge nette = 50 / 100 = 0,5.

La société possède un taux de marge nette valant 50 % du prix d’achat, cela veut dire qu’elle effectue un bénéfice de 50% du prix d’achat par chaussure écoulé.

Comment calculer un taux de marge sur Excel ?

Concevoir une formule simple dans Excel n’a rien de bien compliqué. Au niveau de la feuille de calcul, vous n’aurez qu’à effectuer un clic sur la cellule où vous désirez intégrer la formule.

Ensuite, mettez un signe égal (= ), puis les constantes et opérateurs (il y a jusqu’à 8 192 caractères) dont vous désirez vous servir dans le calcul.

Puis, cliquez sur Entrée (Windows) ou Retour (Mac).

Utilisons pour imager cela un exemple, avec un résultat à donner en cellule D7. La marge est le pourcentage en D5 à utiliser pour le prix d’achat présent en C6. Voici le calcul de la marge : C6*D4. Il faut intégrer cette marge au prix d’origine, ce qui engendrer cette formule : C6 + C6*D5.

Comment interpréter le taux de marge ?

Durant n’importe quel exercice comptable, la société effectue le calcul de sa marge commerciale en valeur et en pourcentage. Ensuite, la société étude sa marge commerciale.

La société effectue une comparaison de sa marge commerciale avec celle des sociétés concurrentes. Si la marge demeure moindre, la société peut alors faire le choix de gonfler ses prix de vente. Par contre, si la marge est trop élevée, le choix sera contraire avec une diminution des prix de vente afin d’optimiser les volumes de vente. Peu importe la décision prise, la société voit son chiffre d’affaires partir à la hausse.

L’entreprise définit ce qu’on appelle le seuil de rentabilité. Pour cela, il faut se servir de la marge commerciale afin de déterminer les prix de vents idéaux, permettant de régler les charges de la société, voire produire du bénéfice.

L’étude de la marge commerciale peut être effectuée par famille de produits ou services. La société procède à l’identification des articles ou services présentant une rentabilité optimale. Il est nécessaire de parier sur ces derniers afin d’optimiser la rentabilité globale.

L’étude de la marge commerciale peut aussi être effectuée via canal de vente. Le but est de voir si oui ou non par exemple la marge est grandement supérieure pour la vente web. Dans ce cas, la société peut prendre la décision de définir une toute nouvelle stratégie commerciale.

L’étude de la marge commerciale doit se baser sur divers autres indicateurs. Signalons que la marge commerciale représente la base du calcul du taux de marge et du taux de marque. Il s’agit d’indicateurs stratégiques pertinents et fiables par rapport au niveau de performance d’une société.

Marge brute et marge nette : des indicateurs financiers importants

La marge brute représente un indicateur primordial du compte de résultat. Elle démontre, sur une durée définie, la différence entre prix de vente et coût de revient d’un bien ou d’un service. Il n’y a pas de définition « normée » de la marge brute. L’interprétation de cette dernière peut se faire de façon différente au niveau des coûts de revient en fonction du secteur.

La marge nette pour sa part, correspond au rapport du résultat net sur le chiffre d’affaires actuel d’un exercice comptable. Cette dernière offre la possibilité de donner en pourcentage la rentabilité d’une société.

La marge brute donne la possibilité de savoir si l’unique activité commerciale d’une société est rentable ou non. Cette donnée peut être nécessaire pour concevoir un business plan. Effectivement, c’est une information obligatoire pour la définition et la mise en route d’une politique de prix. La marge brute donne aussi la possibilité de déterminer une comparaison autant par rapport à un produit/service ou par rapport à votre concurrence.

Enfin, la marge nette représente un indicateur comptable phare pour une société. En effet, cette donnée permet de déterminer ce que le groupe va gagner quand il aura réglé la totalité des charges. Finalement, il s’agit d’un très bon indicateur afin d’obtenir une vue complète sur le bénéfice produit à chaque vente. Désormais, on peut le dire : le taux de marge n’a plus aucun secret pour vous !

Un dernier mot

Désormais, vous savez comment calculer un taux de marge en 2022. Si vous ne comprenez toujours rien sur le taux de marge et que des termes comme coefficient multiplicateur, vente hors taxe, prix de vente toutes taxes comprises ou vente toutes taxes comprises ne vous disent rien, n’hésitez pas à vous tourner vers un expert comptable pour gérer votre comptabilité.

Retour haut de page