Diagnostic immobilier

Comment faire un diagnostic patrimonial ?

À un moment donné de notre existence, procéder à un diagnostic patrimonial s’avère être important afin de déterminer la totalité de nos avoirs. Toutefois, un tel projet peut être complexe et fastidieux, étant donné que différentes informations doivent y être incluses. Afin de vous aider à mieux vous retrouver, voici un article entièrement consacré au diagnostic patrimonial, son importance, comment et quand le faire.

Qu’est-ce que le diagnostic patrimonial ?

Effectuer un diagnostic patrimonial ou un bilan patrimonial consiste à recenser l’intégralité des avoirs d’une personne, allant de ses biens immobiliers et financiers jusqu’à ses dettes éventuelles. Il s’agit donc de réaliser une cartographie du patrimoine à travers un audit exhaustif et personnalisé.

diagnostic patrimonial ou un bilan patrimonial
Diagnostic patrimonial ou bilan patrimonial

Pour réaliser un diagnostic patrimonial, le meilleur moyen consiste à faire appel à un professionnel, plus précisément à un conseiller en gestion de patrimoine. Ce dernier dispose des compétences nécessaires pour dresser un inventaire détaillé de vos actifs et de vos dépenses et sera en mesure de faire un diagnostic visant à mettre en place des stratégies pour mieux gérer votre patrimoine.

Si vous souhaitez que le diagnostic de votre patrimoine soit entièrement fiable, entourez-vous d’autres spécialistes dans des domaines plus techniques tels qu’un notaire, d’un expert-comptable ou d’un avocat spécialiste en fiscalité.

Pourquoi faire un bilan patrimonial ?

Il est important de réaliser un diagnostic patrimonial afin de mieux gérer et d’optimiser votre patrimoine. Grâce à cette démarche, vous êtes en mesure de préparer un avenir serein en effectuant des placements stratégiques. Vous pouvez, ainsi, faire des investissements qui correspondent réellement à vos revenus, vos dépenses et votre profil type ainsi qu’à vos projets de vie. Voici les principaux avantages relatifs à la réalisation d’un bilan patrimonial :

  • Une meilleure valorisation de vos biens, de vos revenus et de vos charges ;
  • Une gestion optimisée de vos épargnes ainsi qu’une maîtrise des risques qui leur sont liés ;
  • Une rentabilisation de vos biens immobiliers et mobiliers afin qu’ils génèrent des profits maximaux ;
  • Un meilleur placement de vos épargnes pour en optimiser les bénéfices ;
  • Une préparation sereine de votre retraite grâce à une anticipation de vos revenus ainsi que le montant de votre pension ;
  • Une facilitation de la transmission de votre patrimoine grâce à une réduction des droits de succession qui y seront liés ;
  • Une réduction des impôts que vous devrez payer en comprenant le processus de défiscalisation que vous pouvez bénéficier sur votre patrimoine et vos investissements.

Comment faire un bilan patrimonial ?

La réalisation d’un diagnostic patrimonial se divise généralement en 2 grandes étapes, notamment :

  • L’audit patrimonial ;
  • Les préconisations et conseils.

L’’audit patrimonial pour faire le point sur votre situation

L’audit patrimonial représente la première étape à suivre lors d’un bilan patrimonial. Il permet d’avoir une vue d’ensemble de votre patrimoine afin d’en dresser un bilan précis. L’audit se divise en plusieurs sous-catégories.

L’audit professionnel

Il s’agit d’une étape relativement simple consistant à connaître le régime juridique de votre emploi. Il permet également d’évaluer vos principales sources de revenus. L’évaluation de la situation professionnelle de votre conjoint(e) est également nécessaire, ainsi que votre régime matrimonial si vous êtes marié(e).

diagnostic patrimonial ou un bilan patrimonial
Un audit professionnel est nécessaire

L’audit financier

L’audit financier est une étape qui permet d’identifier clairement vos différents placements boursiers et vos placements immobiliers. Grâce à ces éléments, il est possible de faire un point sur le rendement de vos actifs et de dresser les éventuels risques et faiblesses de chacun de vos investissements. C’est également l’occasion de mettre en avant vos objectifs ainsi que vos projets de vie.

L’audit fiscal

L’audit fiscal est nécessaire pour évaluer les impôts que vous payez, ainsi que votre tranche marginale d’imposition ou TMI en faisant la distinction entre l’impôt sur le revenu, l’impôt sur la fortune immobilière ou IFI et la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus. Si vous privilégiez déjà d’avantages fiscaux à travers des réductions d’impôts, ce sera l’occasion de les lister. Procéder à l’audit fiscal va vous permettre de trouver des solutions pour réduire davantage votre fiscalité tout en restant dans le domaine de la légalité.

L’audit successoral

L’audit successoral est la dernière étape qui permet de vous donner dès maintenant un aperçu du processus de votre succession, plus précisément d’estimer les droits relatifs à la succession. Il s‘agit d’une analyse théorique indispensable pour mettre en avant les méthodes permettant de réduire les coûts qui y seront liés quand le moment de votre succession sera venu.

Les préconisations et les conseils patrimoniaux

Après le constat et l’analyse de votre patrimoine, il est temps de passer aux préconisations. Il s’agit, d’ailleurs, de l’étape la plus attendue lorsqu’il s’agit de faire un diagnostic patrimonial. Il s’agit de proposer des plans d’actions permettant d’optimiser le rendement de vos actifs, de réduire la fiscalité et d’anticiper votre succession en adéquation aux différents audits effectués par le conseiller en gestion de patrimoine.

Néanmoins, un bon conseiller en gestion de patrimoine doit également tenir compte de vos projets personnels lorsqu’il vous donnera ses conseils et recommandations et ne pas uniquement se conformer à l’aspect lucratif. Ainsi, les conseils qu’il vous octroiera se divisent en 2 principales catégories, dont :

  • Les conseils financiers : ce type de recommandations cherche à optimiser et à améliorer vos placements déjà réalisés ou futurs, ainsi qu’à mieux maîtriser votre niveau d’endettement ;
  • Les conseils fiscaux : ils englobent les principales méthodes vous permettant d’obtenir des avantages fiscaux, notamment la réalisation de donations, la création d’une SCI afin d’y loger vos biens immobiliers et autres conseils.

Quoi qu’il en soit, chaque conseil apporté par le conseiller en gestion de patrimoine doit être accompagné d’une simulation permettant de distinguer votre situation d’avant et celle d’après. Ainsi, vous comprendrez mieux l’intérêt, le sens et l’importance de chaque préconisation.

Diagnostic patrimonial
Faire un diagnostic patrimonial dans les meilleures conditions

Quand faire un diagnostic patrimonial ?

D’une manière générale, il n’y a ni bon ni mauvais moment pour effectuer un diagnostic patrimonial, mais le plus tôt est le mieux. Néanmoins, vous pouvez le faire dès l’âge de 40 ans. En effet, à cet âge, vous êtes en milieu de votre carrière professionnelle et vous avez suffisamment mis de côté pour constituer votre patrimoine. A cet âge, vous êtes également relativement proche de la retraite afin d’avoir un meilleur aperçu sur les charges qui vous attendent une fois que vous aurez franchi cette période.

Il est également conseillé à toute personne majeure ayant accumulé du patrimoine de procéder à un diagnostic patrimonial. Il en est de même pour tous ceux qui disposent d’un revenu relativement confortable et qui prévoient de réaliser divers placements et investissements. Enfin, lorsque des évènements familiaux impactant le plan patrimonial surviennent, il est nécessaire de réaliser un bilan patrimonial. Ces évènements peuvent être un mariage, un divorce, un décès ou une naissance.

Définir son projet de vie

Le projet de vie est un document qui renferme tous vos projets futurs, définissant ce que vous souhaitez faire et ce que vous souhaitez être, ainsi que les démarches que vous devez suivre pour les réaliser. Il relate les possibilités et les ressources dont vous disposez afin de réaliser ces objectifs. Il s’agit également un moyen pour vous fixer un but à atteindre qui va garantir votre avenir. Vos projets doivent être réalisables et se conformer avec vos capacités et vos possibilités.

Il est possible d’avoir plusieurs projets de vie pouvant être réalisés en simultané ou de manière successive. L’important, c’est que chaque projet ne doit pas être utopique et doit prendre en compte ce que vous pouvez et ce que vous devez faire pour les réaliser.

Mettre en place un projet de vie permet non seulement de se fixer des objectifs d’avenir, mais également d’apporter de la sérénité au sein de son foyer. En effet, en sachant précisément ce que vous souhaitez faire plus tard et comment y parvenir, vous garantissez à votre petite famille une qualité de vie meilleure et stable.

Comme vous pouvez le voir, les projets de vie sont un processus à ne pas prendre à la légère et leur mise en place nécessite du sérieux de votre part. Si vous souhaitez réaliser plusieurs projets de vie à la fois, vous devez les trier selon les priorités, les urgences et leur importance.

Comment réaliser ou concrétiser ses projets de vie ?

Si vous souhaitez que vos projets de vie se réalisent concrètement, vous devez adapter vos prises de décision en fonction de votre profil et des moyens qui sont à votre disposition. C’est la meilleure manière pour éviter d’avoir des projets utopiques. Faites-vous également accompagner afin de trouver les points à améliorer dans votre vie.

Un projet de vie
Un projet de vie

Pour cela, un conseiller en gestion de patrimoine est le professionnel le mieux adapté pour vous venir en aide. Il saura vous orienter dans vos idées et y mettre de l’ordre. Après avoir réalisé un bilan patrimonial, il sera également à même de vous proposer les actions à suivre pour concrétiser vos projets.

Il vous accompagnera dans vos investissements, vos épargnes et évaluera les risques relatifs à chaque placement. Bref, il n’y a rien de tel qu’un conseiller en gestion de patrimoine pour maximiser vos chances de réaliser vos projets de vie.

Retour haut de page