Gérer un parc immobilier (2)

Comment gérer un parc immobilier ?

L’immobilier représente un des secteurs d’investissement les plus prisés pour générer des revenus passifs. Cependant, la gestion de votre parc immobilier n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Si vous souhaitez vous lancer dans ce genre de projet, voici un guide pour vous aider à bien gérer votre parc immobilier.

Qu’est-ce que la gestion de patrimoine immobilier ?

La gestion du patrimoine immobilier est une pratique ayant pour objectif d’optimiser la rentabilité de vos biens immobiliers mis en location, de mettre en place des stratégies de placement, d’anticiper les éventuels travaux de rénovation et de bénéficier de revenus complémentaires si l’opportunité se présente.

La gestion du patrimoine immobilier est une pratique ayant pour objectif d’optimiser la rentabilité de vos biens immobiliers mis en location
La gestion du patrimoine immobilier est une pratique ayant pour objectif d’optimiser la rentabilité de vos biens immobiliers mis en location

Fin d’atteindre l’objectif de rentabilité, la gestion de patrimoine immobilier fait appel à des moyens administratifs, techniques et financiers bien précis. Le gestionnaire de patrimoine immobilier octroie aux investisseurs des conseils et propose un accompagnement adapté à chaque cas.

Grâce à une bonne gestion de votre patrimoine immobilier, il est possible d’optimiser l’utiliser des différents actifs entre les mains en vue de générer des revenus supplémentaires. C’est le cas, entre autres, de la mise en valeur de certains atouts de votre maison pour obtenir un tarif de loyer plus élevé, mais toujours attrayant.

Comment bien gérer son parc immobilier ?

Il existe différents conseils que vous pouvez suivre pour bien gérer votre patrimoine immobilier. Voici quelques méthodes efficaces qu’il est possible d’appliquer pour rapidement faire fructifier votre projet.

Bien choisir le patrimoine immobilier dans lequel investir

Une chose est sûre : l’immobilier est un excellent moyen pour générer des revenus. Mais le plus difficile est de trouver le « bon » immobilier qui pourra être assez rentable pour nous satisfaire. C’est là que vous devez prendre en compte différents points avant d’acheter un bien à mettre ensuite en location. Il s’agit, entre autres, de son emplacement, de la qualité de la construction, ainsi que de la demande locative dans le quartier.

Son emplacement va définir si la maison est située dans un quartier huppé ou non et vous permettra de déterminer le prix de la location. La qualité de construction va vous donner un aperçu des travaux de réparation et de rénovation qui vous attendent. Enfin, la demande locative vous donne une idée de l’affluence probable des locataires potentiels et leur intérêt pour une maison dans ce quartier.

Bien choisir le patrimoine immobilier dans lequel investir
Bien choisir le patrimoine immobilier dans lequel investir

Se renseigner sur les charges à prévoir

Bien que l’immobilier soit considéré comme une source de revenus passifs, il existe différentes charges auxquelles vous devez vous attendre et qui nécessitent parfois une implication de votre part. Par exemple, les frais de constitution de dossier sont les premières charges qui vous incombent. Il existe des démarches administratives à suivre pour mettre une propriété en location. De même, vous devez vous renseigner sur la fiscalité de votre investissement locatif.

D’autres charges importantes sont représentées par l’entretien et les réparations de votre bien immobilier. Souvent, afin de les minimiser, vous devez avoir de bonnes notions de bricolage ou comparer les meilleurs prestataires en termes de qualité et de prix. Bref, toutes ces charges ne sont pas à prendre à la légère pour ne pas ruiner rapidement votre investissement.

Fidéliser les locataires

Une bonne gestion de votre parc immobilier passe par la fidélisation de vos locataires. En effet, il n’est jamais bon pour une maison de changer trop fréquemment de locataires, sauf dans le cas d’une location à courte durée (maison d’hôtes, bungalow, résidence de vacances…). En ayant des locataires fixes, l’entente est plus cordiale et vous évitez d’expliquer les règles de location à chaque fois que de nouveaux occupants arrivent Ainsi, votre maison est plus facile à entretenir.

Pour fidéliser les locataires, soyez mesuré dans l’établissement du loyer. Ne cherchez pas à rentabiliser trop rapidement votre investissement, mais optez sur une rentrée d’argent continue sur le long terme.

Abolir les préjugés et les mythes sur l’investissement immobilier

Ce qui fait hésiter de nombreuses personnes au fait d’investir dans l’immobilier, ce sont les préjugés et les mythes qui se forgent autour de ce secteur. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’être riche pour s’y lancer. Trouver un bon crédit immobilier et savoir choisir son bien immobilier suffisent à faire votre bonheur.

De même, faire de gros investissements n’est pas toujours risqué, bien que cela nécessite de la vigilance de votre part. Ensuite, n’espérez pas vous enrichir du jour au lendemain en investissant dans l’immobilier. Les bénéfices se feront ressentir sur le long terme. Enfin, vous devez vaincre votre peur d’investir. Ce n’est pas en tergiversant que vous parviendrez à réussir.

Abolir les préjugés et les mythes sur l’investissement immobilier
Abolir les préjugés et les mythes sur l’investissement immobilier

Comment rentabiliser son patrimoine immobilier ?

Vous disposez d’une maison et vous ne savez pas comment faire pour faire fructifier votre investissement ? Voici 3 moyens pour rentabiliser votre patrimoine immobilier.

La location nue

La location est dite « nue » lorsque la maison est proposée en location sans meuble. En d’autres termes, vous mettez à la disposition des nouveaux locataires une maison vide avec juste des murs et un toit.

L’avantage avec la location nue, c’est que les locataires que vous trouverez sont généralement partis pour s’installer sur une longue durée. En effet, ils louent une maison vide suite à un déménagement et non pour quelques semaines de vacances. Ainsi, vous vous garantissez des revenus continus sur le long terme.

En revanche, la législation concernant la location nue est assez complexe et rigide. En effet, la loi fixe, entre autres, la durée du bail, les loyers et les conditions de reprise dans certaines communes. De telles restrictions peuvent pénaliser le rendement locatif de l’investissement.

La location meublée

A l’inverse de la location nue, la location meublée implique la présence de mobilier dans la maison. C’est notamment le cas des appartements et des maisons d’hôtes. Globalement, les meubles et les équipements doivent permettre aux nouveaux occupants d’y vivre normalement dès qu’ils arrivent sur les lieux.

Opter pour une location meublée peut vous apporter de nombreux avantages sur le plan fiscal. De plus, vous êtes libre de fixer le loyer dans certaines régions de France.

En contrepartie, vous devrez respecter une liste des mobiliers requis pour que votre maison soit acceptée comme « meublée ». Le coût relatif à cet ameublement peut alors devenir un investissement important.

La location meublée
La location meublée

La location saisonnière

La location saisonnière consiste à proposer votre maison en location à des occupants pendant une durée déterminée ne dépassant pas les 90 jours consécutifs. Une fois ce délai passé, le propriétaire et les locataires doivent formuler un nouveau contrat, le précédent étant non renouvelable.

Le principal avantage avec la location saisonnière, c’est que le rendement est le plus intéressant. Le prix du loyer étant libre, vous pouvez définir le tarif en fonction des saisons, c’est-à-dire l’affluence probable des locataires. De plus, les futurs occupants paient généralement au moment de leur arrivée, ce qui réduit les risques d’impayés.

Le principal inconvénient de ce genre de location, c’est l’entretien et les réparations qui surviennent plus souvent à cause du changement de locataires trop fréquent.

Pourquoi contacter un gestionnaire de parc immobilier ?

Dans la plupart des cas, si vous n’avez ni l’expérience nécessaire, ni le temps pour gérer vous-même votre parc immobilier, vous pouvez confier cette tâche à un gestionnaire de parc immobilier. Voici les raisons qui devraient vous pousser à faire appel à ses services :

  • Une meilleure organisation de votre patrimoine : il réalise un bilan de ce que vous possédez et met en place un état de votre situation financière afin de voir la viabilité de votre projet. Il vous donne ensuite des conseils sur-mesure sur la manière de réaliser votre investissement et sur les aspects administratifs et juridiques. En gros, votre projet sera optimisé pour un maximum de chances de réussite ;
  • Une optimisation de la fiscalité : le conseiller en gestion de patrimoine vous accompagnera dans le choix de l’option la plus avantageuse en termes de fiscalité. Il analyse votre situation et vous aidera dans votre choix, ce qui vous fera faire des économies tout en restant dans la légalité ;
  • La préparation de la transmission de vos biens à vos successeurs : le gestionnaire de patrimoine vous accompagne dans la répartition de vos investissements afin que vos descendants se partagent vos biens de manière équitable sans créer de litige. Il évalue la rentabilité et l’importance de chaque bien immobilier constituant votre parc afin de les répartir le plus justement possible.
L'utilité de faire appel à un gestionnaire de parc immobilier
L’utilité de faire appel à un gestionnaire de parc immobilier

Pourquoi s’équiper d’un logiciel de gestion de parc immobilier ?

Enfin, si vous souhaitez gérer vous-même votre parc immobilier, sachez qu’il existe une multitude de logiciels qui peuvent faciliter votre tâche. Voici les principaux avantages liés à l’utilisation de ces solutions :

  • La centralisation de vos données : lorsque votre parc s’agrandit, vous pouvez gérer facilement les données relatives à chaque bien, notamment les contrats de bail, les entretiens et réparations, les fiches des locataires… Tout est disponible en quelques clics et de manière ordonnée ;
  • Etre informé des échéances en temps réel : avec vos occupations, vous pouvez oublier certaines échéances, comme la réparation, le règlement des factures d’entretien, la collecte des loyers et autres. Le logiciel vous informera en temps nécessaire via des alertes et des notifications pour éviter les oublis ;
  • Un partage d’informations avec votre équipe : si vous disposez d’un parc immobilier conséquent nécessitant la collaboration avec une équipe, vous vous transmettrez plus facilement et plus rapidement les données en temps réel. Chacun sera informé des tâches à réaliser et de celles déjà effectuées ;
  • Un gain de temps : les logiciels de gestion de parc immobilier sont spécialement conçus pour vous faire gagner du temps, que ce soit dans la saisie des données, dans leur consultation ou de leur mise à jour.
Retour haut de page