Les différents types de chéquiers(3)

Quels sont les différents types de chéquiers ?

Malgré l’essor des solutions de paiement modernes des banques en ligne, le chèque semble être intemporel et demeure un mode de transactions encore très prisé. Rien qu’en France, ce sont environ 2 milliards de chèques qui sont signés par an. Si le chèque reste populaire, c’est, sans doute à cause des nombreux avantages qu’il procure. Voici un article entièrement consacré aux différents types de chéquiers et à leurs avantages et inconvénients.

Les différents formats de chéquier

Il existe 3 formats de chéquier :

  • Le chéquier classique ;
  • Le chéquier portefeuille ;
  • Le chéquier correspondance.

Le chéquier classique

Il s‘agit du format de chéquier le plus répandu et le plus utilisé. Sa particularité vient du fait que les chèques sont reliés du côté gauche où se trouve le talon. De par cette caractéristique, il est également appelé chéquier souche latérale.

Un chéquier classique
Un chéquier classique

Sur le talon ou la souche, vous remplissez diverses informations concernant le chèque, à savoir le montant de la transaction, le nom du bénéficiaire ainsi que la date d’émission. Cela permet de garder des traces concernant vos achats et de faire vos comptes quand vous aurez vos relevés bancaires entre les mains.

Le chéquier classique occupe peu de place, malgré ses dimensions dépassant les 20 cm de long et 8 cm de large. Il peut être plié en deux, ce qui le permet de se glisser dans la poche de votre veste. De plus, ce type de chéquier comporte une quarantaine de chèques, le rendant léger et facile à ranger. Toutefois, sa conception rend sa manipulation difficile par les personnes gauchère qui préfèreront d’autres formats.

Avantages du chéquier classique :

  • Pliable ;
  • Facile à ranger et à transporter ;
  • Format très répandu ;
  • Chéquier adapté à une grande variété de porte-chéquiers.

Inconvénients du chéquier classique :

  • Format non adapté aux gauchers ;
  • Dimensions assez grandes.

Le chéquier portefeuille

Le chéquier portefeuille, quant à lui, se distingue du chéquier classique par l’emplacement de son talon. En effet, ce dernier se trouve sur la partie supérieure et non sur la gauche du chèque. Sa conception le rend parfaitement adapté aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers.

Il peut être glissé facilement dans un portefeuille classique et il n’est pas nécessaire de le sortir du porte-chéquier pour le remplir et le signer. Il est également moins volumineux qu’un chéquier classique, étant donné qu’il est moins long, mais, par contre, plus large de 2 cm. Les femmes apprécient mieux ce format, puisqu’il rentre facilement dans leur sac à main. Par contre, les hommes s’en tiennent généralement au chéquier classique, puisque ce dernier est mieux adapté aux poches de leur veste.

Avantages du chéquier portefeuille :

  • Format adapté aussi bien aux gauchers qu’aux droitiers ;
  • Carnet de chèque moins volumineux ;
  • Format plus apprécié des femmes que des hommes ;
  • Plus grande maniabilité du fait que le talon se trouve en haut du chèque.

Inconvénients du chéquier portefeuille :

  • Sa plus grande largeur apporte un certain encombrement. ;
  • Format pas très répandu.

Le chéquier correspondance

Le chéquier de correspondance est un format qui réunit les spécificités du chéquier classique et celles du chéquier portefeuille. En effet, il possède à la fois un talon à gauche, et un autre sur la partie supérieure des chèques.

Le talon situé à gauche sert à remplir le montant de la transaction ainsi que la date de signature. Celui situé en haut du chèque sert à y inscrire le nom du bénéficiaire. Généralement, le chéquier de correspondance n’est pas proposé aux particuliers, mais son utilisation se réserve aux professionnels et aux entreprises. La raison est qu’il est trop volumineux et encombrant.

Les avantages du chéquier de correspondance :

  • Utilisation adaptée aux professionnels.

Les inconvénients du chéquier de correspondance :

  • Chéquier encombrant et volumineux.
Un chéquier adapté aux professionnels
Un chéquier adapté aux professionnels

Comment renouveler un chéquier ?

Lorsque vous avez épuisé le stock de chèques dans votre carnet de chèque, la plupart des établissements bancaires proposent généralement un renouvellement automatique au moment de l’encaissement de votre dernier chèque. Il vous suffit alors de leur faire savoir le format du chéquier que vous souhaitez avoir. Si vous ne le précisez pas, vous recevrez un chéquier classique par défaut ou au même format que le précédent.

Si votre banque ne propose pas de système de renouvellement automatique, vous devrez alors faire une demande auprès de votre agence. Pour éviter d’être à court de chèques, il est conseillé de faire votre demande lorsqu’il vous reste cinq ou six dans votre chéquier. Vous devez également préciser le format de chéquier que vous souhaitez obtenir. Dans le cas contraire, vous recevrez le même type que le précédent.

Quel type de chéquier choisir ?

Comme vous avez pu le voir, il existe 3 types de chéquier. Pour savoir celui qui vous convient, il vous suffit de vous référer aux caractéristiques de chacun. Les hommes préfèrent généralement le chéquier classique, étant donné que le carnet de chèque est facile à ranger dans les poches des vestes. Les femmes, quant à elles, optent plus pour le chéquier portefeuille, puisque ce dernier se glisse parfaitement dans leur sac à main. Les gauchers également se penchent plus pour le chéquier portefeuille, sa conception leur convenant plus.

Si vous êtes un professionnel, un commerçant, ou n’importe quelle société, le chéquier de correspondance est mieux adapté à vos activités. D’ailleurs, ce format n’est pas proposé aux particuliers.

Comment choisir un chéquier
Comment choisir un chéquier

Quels sont les avantages de l’utilisation du chéquier ?

Si le chéquier reste jusqu’à aujourd’hui une solution de paiement indémodable, c’est à cause des nombreux avantages qu’il confère aux utilisateurs. En voici quelques-uns.

Un suivi facilité des transactions réalisées

Grâce aux souches présentes sur le chéquier, il est possible de conserver les informations relatives aux transactions que vous avez effectuées concernant chaque chèque. Vous obtenez ainsi un récapitulatif rapide de vos sorties d’argent par chèque et vous pourrez ainsi les comparer à votre relevé bancaire.

Une possibilité de report de paiement

En utilisant un chèque comme moyen de paiement, vous, en tant qu’émetteur du chèque, pouvez négocier avec le bénéficiaire concernant la date d’encaissement. En d’autres termes, vous pouvez donner le chèque à votre fournisseur, tout en reportant le paiement à une date ultérieure, le temps que vous puissiez constituer une provision dans votre compte bancaire pour régler vos achats. Ainsi, le bénéficiaire présentera le chèque uniquement à la date convenue.

Une meilleure sécurité pour l’utilisateur

En effectuant vos achats par chèque, vous limitez le transport de la monnaie liquide sur vous. Cette solution s’avère particulièrement intéressante lorsque vous devez dépenser une somme conséquente pour vos achats. Vous n’avez qu’à emmener votre chéquier sur vous, vous évitant de transporter une grosse somme d’argent.

Un montant non plafonné

Un des principaux avantages du paiement par chèque, c’est que vos transactions ne sont pas plafonnées. En d’autres termes, quel que soit le montant que vous inscrivez dedans, l’opération est possible, ce qui n’est pas le cas des cartes bancaires, entre autres. Lorsque vous envisagez d’effectuer des achats mettant en jeu une somme conséquente de monnaie, le chèque demeure la meilleure option.

Les différents types de chéquiers
Un mode de paiement plutôt pratique

Un mode de paiement accepté presque partout

Le chèque est une solution de paiement utilisée depuis des décennies. Avec les années, son adoption s’est généralisée, ce qui fait que presque tous les établissements de commerce le prennent en charge. Vous pouvez même vous en servir pour effectuer vos achats en ligne.

Un service gratuit

Si les banques sont connues pour facturer des frais à presque tous leurs services, le chèque demeure l’un des rares qui soit offert en toute gratuité. En effet, sa mise à disposition auprès des clients ne présente aucun frais, ni commission. Il en est de même concernant les transactions que vous réalisez avec le chèque : aucun frais supplémentaire ni commission ne sont prélevés.

Quels sont les inconvénients du chéquier ?

Malheureusement, l’utilisation du chéquier présente quelques inconvénients que vous devez connaître. Voici les plus flagrants.

Une possibilité d’émettre des chèques sans provision

Comme mentionné plus haut, un chèque peut être encaissé ultérieurement à sa date d’émission. Ainsi, si le bénéficiaire venait à retirer son argent au moment où l’émetteur ne dispose pas encore de la somme nécessaire dans son solde, il se produira ce que l’on appelle « un chèque sans provision ». Ce genre de situation expose l’émetteur à des sanctions au niveau de sa banque, et même au niveau de la loi.

Des risques de fraude

Malgré les mesures prises par le système bancaire pour authentifier les chèques, il est toujours possible de les falsifier. Les risques d’escroquerie et de perte d’argent via les chèques sont plus grands, ce qui rend son utilisation dangereuse, surtout en cas de perte du carnet de chèque sans que l’émetteur n’ait émis une opposition.

Un mode de paiement de plus en plus obsolète

Face à la montée en puissance des différents modes de paiement modernes proposées par les banques en ligne, le chèque commence à devenir obsolète et les commerçants et les sociétés commencent à délaisser progressivement cette solution. En effet, il existe aujourd’hui toute une panoplie de méthodes plus sécurisées et plus sophistiquées, permettant un paiement instantanée et limitant les risques de fraudes.

Les différents types de chéquiers(2)
Un outil de paiement qui a tendance à devenir obsolète

Une utilisation à l’étranger très limitée

Si vous êtes client d’une banque locale, vous pourrez être sûr que votre chéquier sera inutilisable à l’étranger. En effet, les commerçants et sociétés situées à l’étranger risquent de ne pas accepter vos chèques par peur que ces derniers soient en bois, c’est-à-dire fictif. Seuls les chèques provenant de banques multinationales ont plus de chances d’être autorisés.

Retour haut de page